lundi 30 mai 2016

LA BOITE DE PANDORE


LA BOITE DE PANDORE
Dans la boite de Pandore, ce n'est pas la liberté que nous allons trouver !

         C'est un peu le fruit défendu de la bible, celui qui déclencha tous les maux de la terre.

         Cette pomme, parabole explicite, des sages qui ont accompagné les êtres humains de différentes confessions en ont colporté le sens sous différentes sortes dont cette satanée boite de Pandore.

         La mentalité polythéiste voit Pandore comme celle qui donna à l'homme la possibilité de s'améliorer dans les épreuves et l'adversité, ce que les monothéistes appellent les MAUX. Elle lui donna aussi la force d'affronter ces épreuves grâce à l'ESPOIR.

Quelques grands artistes ont illustré cette boite de Pandore !

         Dans la philosophie païenne, Pandore est, à la fois, la source des MAUX, de la FORCE, de la DIGNITE et de la BEAUTE, puisque l'être humain ne peut s'améliorer sans...

...ADVERSITE

         Nous allons le savoir ! En croyant affirmer un liberté absolue, nous avons ouvert la boite de Pandore, et nous ne pouvons  compter que sur l'...

...ESPOIR

JUSTE 5 JOURS AVANT DE REPARTIR !

 
JE SUIS LA POUR CINQ JOURS SEULEMENT !
En effet, ce samedi, je m'envole pour la Grèce jusqu'au 18 juin (sauf si les grévistes s'en mêlent)
D'ici là, j'aurais pu mettre un ou deux articles !

vendredi 20 mai 2016

NOUVELLE ABSENCE


DEMAIN  MATIN  JE  PARS  A  LA  REMARTINIERE  JUSQU'AU  30  MAI !

Mais je vous ai à l'œil !

CELLES





LE LAC DE SALAGOU

Le village de Celles a été exproprié lors de la mise en eau du barrage du Salagou, à la fin des années 1960. L'ensemble des habitations a été acquis par le département de l'Hérault. A l'époque, il était prévu de réaliser le plan d'eau en deux étapes, d'abord à la cote 139, puis ultérieurement à la cote 150. "Celles", étant à 144 m d'altitude en moyenne, aurait donc dû être submergée, d'où son maintien à l'état de ruines pendant longtemps.
Cette commune se trouve au nord du lac du Salagou, barrage artificiel érigé et mis en eau entre 1965 et 1970. Le hameau ruiné fait actuellement l'objet d'une réflexion pour y développer un projet de réhabilitation (habitat et accueil de petites entreprises), fruit d'une étroite coopération entre la municipalité et le Conseil général de l'Hérault. Le paysage est remarquable. Il associe la ruffe (terre rougeâtre) et les eaux tantôt bleues ou grises du lac.
En pénétrant dans Celles nous avions vraiment l'impression d'entrer à Oradour-sur-Glane

 
Seul l'ensemble Mairie-Poste-Eglise est en bonne état !

mercredi 18 mai 2016

CHARLES PEGUY


CHARLES PEGUY

En regardant la télévision, je peste dans mon coin et je sors quelques "vérités" en pensant prétentieusement que je suis clairvoyant !

Que nenni, Charles Péguy, au début du 20éme siècle avait déjà apprécié notre civilisation dite occidentale et j'adhère à 100% à ses points vue.
Poète et essayiste ! (Tout simplement)
Les Guerres ignorent les grands hommes !
 
 
C'est moi qui ai surligné son nom en rouge sang

Il écrivait, entre autres :
         "Le vieillissement est essentiellement une opération de mémoire. Or c'est la mémoire qui fait toute la profondeur de l'homme."
         "Les politiques eux-mêmes pensent comme nous de la politique, ils sont les premiers à estimer ce qu'elle vaut, c'est-à-dire à la mépriser."
         "La calomnie est en politique moins gênante que la manifestation de la vérité."
         "Le monde est plein d'honnêtes gens. On les reconnaît à ce qu'ils font les mauvais coups avec plus de maladresse."
         "Le triomphe des démagogies est passager, mais les ruines sont éternelles."
         "L'ordre, et l'ordre seul, fait en définitive la liberté. Le désordre fait la servitude."
Et aussi Esope disait :
         "Les démagogues font d’autant mieux leurs affaires qu’ils ont jeté leur pays dans la discorde."

Messieurs du gouvernement, relisez votre "Péguy" (et ESOPE) si toute fois vous l'avez bien lu, ce qui m'étonnerais fortement !

lundi 16 mai 2016

NOUS SOMMES VRAIMENT TOUT PETITS


CANIS MAJORIS

C'est la plus grande étoile de notre Voie Lactée, mais on trouvera sans doute mieux dans les autres galaxies avec les nouveaux télescopes du futur.
 
Notre Soleil (Our Sun) c'est le petit point blanc, une pointe d'aiguille !
S'il n'est pas le plus petit, il est loin d'être le plus grand. Dans ce tableau de comparaison, seul  Wolf 359 est plus petit, à peine plus gros que notre JUPITER !
Comment marche ce tableau ?
En 1, nous voyons Mercure, Mars, Venus et la Terre à la même échelle.
En 2, c'est la Terre la toute petite et Jupiter la grande : Nouvelle échelle !
Etc. Etc. nous changeons d'échelle jusqu'à Canis Majoris en 6 !.........Oups 

samedi 14 mai 2016

ANUTA


Anuta, L'île du respect, donne une leçon de vie

 
       Cette minuscule île isolée, coupée du monde, en plein Pacifique Sud, s'appelle "Anuta". Le petit film (ci-dessous) explique en quoi ses habitants ont su s'adapter à leur petit coin de Terre sans l'épuiser.
       Une expérience pour tous les êtres humains ?
       Les habitants d'Anuta sont dotés d'un incroyable respect pour leur environnement ainsi que pour les générations à venir sur leur île du bout du monde.


        Leur petit bout d'île, d'une superficie de 37 ha, est une île de l'archipel de Santa Cruz situé dans la province Temotu dans les îles Salomon. Il y a 300 habitants et donc une des plus forte densité au monde.
      Leur philosophie de vie s'appelle AROPA, c'est un concept qui évoque le don et le partage, traduit approximativement par compassion, amour (ou affection). L'Aropa décrit la manière dont les Arupiens prenne soin les uns des autres à travers l'échange ou le don de biens et de produits tel que la nourriture.
 

       Exemple dans le Monde, le territoire d'Anuta est partagé de manière à ce que chaque unité familiale puisse cultiver assez de nourriture pour elle-même et pour ses proches.

http://www.youtube.com/watch?v=dvXv4Vur5YQ

         La chanson d'Anuta :

http://www.youtube.com/watch?v=ADKaBJ1VhVc

         Et la version Mike OLDFIELD :

http://www.youtube.com/watch?v=kkq0RLcbmIU

La petite Île est ici :

C'est à deux pas de la Nouvelle Calédonie, entre les Salomon et le Vanuatu

Si j'avais à retourner à l'âge de pierre, j'aimerais que ce soit ici.

vendredi 13 mai 2016

ALLEGORIE


L'ALLEGORIE DE LA CAVERNE (PLATON)

         Dans une demeure souterraine, en forme de caverne, des hommes sont enchaînés. Ils n'ont jamais vu directement la lumière du jour, dont ils ne connaissent que le faible rayonnement qui parvient à pénétrer jusqu'à eux. Des choses et d'eux-mêmes, ils ne connaissent que les ombres projetées sur les murs de leur caverne par un feu allumé derrière eux. Des sons, ils ne connaissent que les échos. " C'est à nous qu'ils sont pareils."

            Que l'un d'entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné de force vers la sortie, il sera d'abord cruellement ébloui par une lumière qu'il n'a pas l'habitude de supporter. Il souffrira de tous les changements. Il résistera et ne parviendra pas à percevoir ce que l'on veut lui montrer. Alors : "Ne voudra-t-il pas revenir à sa situation antérieure ? "
          S'il persiste, il s'accoutumera. Il pourra voir le monde dans sa réalité. Prenant conscience de sa condition antérieure, ce n'est qu'en se faisant violence qu'il retournera auprès de ses semblables. Mais ceux-ci, incapables d'imaginer ce qui lui est arrivé, le recevront très mal et refuseront de le croire : "Ne le tueront-ils pas ? " (Wikipedia)


L'allégorie de la caverne expose la théorie de l'acquisition des connaissances. Platon montre que la connaissance des choses nécessite un travail, des efforts pour apprendre et comprendre. Il en vient à démontrer que les dirigeants de la société doivent être formés pour ne venir au pouvoir que par nécessité non par l'attrait que peut représenter l'exercice de l'autorité.

"Il ne faut pas que les amoureux du pouvoir lui fassent la cour, autrement il y aura des luttes entre prétendants rivaux." (Platon)

Oui ! Mais c'est de l'Histoire ancienne !

En êtes-vous sûr ?
 

Vous pouvez l'appliquer dans beaucoup de situations, en tous temps et en tous lieux.

J'ajoute que tout S'APPREND, rien n'est INNE.

(sauf deux instincts).

Cette allégorie peut s'appliquer dès la naissance, car notre propension à rechercher le plaisir dans tous nos substantialités, sans aucun apprentissage, fait de nous des MONSTRES !

mercredi 11 mai 2016


WHY ?

Oui ! Pourquoi ? Pourquoi ne plus rêver ?

Ce qui est navrant dans notre "nouveau" monde occidental, ce n'est pas seulement l'argent roi, mais c'est le manque d'imagination.



Tous nos grandes réalisations sont antérieures à 1970. De l'homme sur la Lune au TGV en passant par le Concorde ou nos architectures, non seulement nous n'avons plus innové, mais nous régressons.  Ne me parlez pas de l'informatique, ce n'est que du rêve et nous avons crée un besoin qui endette le petit peuple (donc un immense business).

Nous ne savons que donner des " leçons " de savoir vivre, d'écologie ou de démocratie.

L'essentiel, maintenant, est d'avoir toujours plus ou toujours plus grands, d'être le plus fort (ou le plus con), d'être le plus mystique, le plus philosophe ou le plus faussement bienveillants.

Pour moi, l'avenir, c'est de découvrir, savoir, comprendre, innover etc. Progresser quoi !

 

Le progrès oublie le "petit peuple" ?

Non ! Plus une "locomotive" (c'est une image de la société) est puissante,  plus le nombre de wagons du train (c'est le train de la vie) augmente et plus de passagers embarquent.

Que ce soit les américains, les russes ou les européens, tous les grands projet sont abandonnés, de Hermès (Avion spatial européen) à Arès (Nouvelle fusée américaine) ou l'Hyperloop (Train électrique avançant à plus 1220 km/h) en passant par les nouveaux avions (ailes volantes) ou les nouveaux paquebots écologiques.

Et la CHINE, me direz-vous ?

Et bien, tout ce qui est ci-dessus  ne les concernent pas. Ils reprennent tous les plus grands rêves occidentaux.

En quelques années ils sont devenu la troisième nation à mettre un homme dans l'espace. Ils ont, déjà, un projet lunaire et martien !



Si ! Si ! Tout çà fait des emplois !

Ce seraient des pollueurs ?

Démarrer de quasiment zéro dans les années 70, avec une population de plus d'un milliard d'habitants, ce n'est pas facile en 30 ans de réaliser ce que nous avons  commencer à faire en 150 ans. Mais savez vous qu'ils ont déjà des centrales solaires aussi puissantes que nos réacteurs nucléaires, qu'ils ont un programme anti désertification (plantations) au nord de la Chine. Savez vous vous que notre TGV, toujours qualifié de train le plus rapide, est, depuis longtemps dépassé par un train chinois etc.


C'est une nation anti-démocratique ?
Êtes-vous si sûr que nos démocraties occidentales le sont vraiment ?