lundi 12 décembre 2016

LINDERHOF



LINDERHOF
         Le château de Linderhof est un château royal situé dans le Graswangtal près d'Oberammergau et du monastère d'Ettal. Il fut construit de 1874 à 1878 sous Louis II de Bavière.
 
 
 

            Linderhof était autrefois une simple ferme familiale qui fut reprise par le roi Maximilien II, père de Louis II, pour ses jours de chasse. Il modernisa l'intérieur, mais laissa l'extérieur intact.
            Si le nouveau roi Louis II s'y rendait souvent, c'était plus pour l'isolement que pour la chasse, qu'il détestait par dessus tout, comme la guerre. À partir de 1872, après maintes démolitions, reconstructions et rénovations, le château de Linderhof apparut peu à peu sous son état actuel. En 1873, il fut recouvert de pierres et la toiture renouvelée. Les derniers travaux furent achevés en 1885-86.
 
 

            La chambre à coucher est copiée sur celle du roi de France Louis XIV : une balustrade sépare le lit à baldaquin de l'auditoire censé assister au lever du roi.
            Louis II détestait la présence de témoins. La salle à manger était équipée d'une plateforme sur laquelle était posée la table. Cette plateforme coulissait jusqu'à l'étage d'en dessous, où se trouvaient les cuisines. Ensuite, la table remontait avec le repas ; le roi n'avait donc pas à croiser les serviteurs.
 
            Les jardins du Linderhof sont une pièce maîtresse du site. L'architecte paysagiste Carl Von Effner, qui dirigea l'aménagement du parc, a tiré parti des pentes du vallon pour installer bassins, cascades et jardins en terrasses. 


            Le parc s'étend sur plusieurs hectares. La Grotte de Vénus, entièrement artificielle, a été aménagée pour recréer l'ambiance de l'épisode du Venusberg de l'opéra wagnérien Tannhäuser. Le roi aimait aller sur sa « barque », rêvant à des mondes imaginaires, tout en écoutant de la musique de Richard Wagner, jouée par un orchestre dissimulé derrière des rochers.
            Le Pavillon Mauresque est en fait l'ancien Pavillon de la Prusse de l'Exposition universelle de Paris de 1867. Il a été acheté à un industriel des chemins de fer prussien (Bethel Henry Strousberg) en 1876, à la suite de sa faillite. L'intérieur est somptueux. La Hutte de chasse est issue d'un opéra de Wagner, La Walkyrie. L'intérieur se veut rustique, avec peaux d'ours, branches d'arbres. Le bâtiment a été ravagé par les flammes en 1945, et reconstruit à l'identique plusieurs décennies plus tard.
 
 

           Déclaré aliéné mental, Louis II est interné le 12 juin 1886  au château de Berg, au sud de Munich, où il meurt le lendemain (à 40 ans), ainsi que son psychiatre Bernhard Von Gudden, au cours d'une promenade après dîner au bord du lac situé à l'orée de la forêt, dans le parc du château. Leurs corps sont retrouvés dans le lac de Starnberg, à proximité de la berge. Bien des hypothèses ont été soulevées.
 

vendredi 9 décembre 2016

ASTRONOMIE FACILE



C'est ahurissant, nos plus grands astronomes nous parlent de l'univers immense, de ses planètes, de ses milliards d'étoiles, nébuleuses, galaxies, quasars etc.

La technologie progresse à pas de géant et nous aurons bientôt le télescope E-ELT de 39 mètres de diamètre (Lumière visible), sans compter le James WEBB, télescope spatial de 6 mètres 50 qui aura des capacités inégalées (infrarouge).

 
Nous pourrons réellement voir des exo-planètes telluriques (comme la Terre) et sans doute le "Bouillon" originel de l'univers, juste après le Big Bang !

C'EST FORMIDABLE !.......NON ?

*****************************************
 

Euh !..........Oui ! Mais ce n'est QUE la matière visible (voir ci-dessus, la petite tranche rouge) et ce n'est que 0,4% de l'Univers !

Oui bien sûr ! Mais, il y a les gaz proto-stellaires et, bien qu'ils soient souvent invisibles, ils sont beaucoup plus importants ! 
 
Euh !........Oui ! Mais çà ne correspond qu'à 3,6% de l'Univers.

Bon, admettons ! Mais au début de notre univers, il y avait d'énormes quantités de particules primaires libres (constituants des noyaux atomiques) qui ne se sont jamais agglomérées en matière à part entière, une vraie "soupe" interstellaire qui efface complètement l'idée de l'espace interstellaire vide de toute matière constituée !.....Non ?
 
ET OUI : C'EST CE QU'ON APPELLE LA MATIÈRE NOIRE.
 

Effectivement, de par l'expansion de l'Univers, cette matière noire est 5,75 fois plus importante que la matière constituée (déductions mathématiques) et elle représente donc 23% de l'Univers.
Là est la dernière vraie avancée de nos connaissances ! 

********************************************

Mais pourquoi ces matières visibles, ces gaz et cette matière noire  en expansion dans notre univers ne respectent-ils pas les lois universelles de l'accélération ? (là, les équations mathématiques n'aboutissent pas )
Ben ! C'est simple, Il y a sans doute quelque chose qui les ralentit !.......On ne sait pas quoi, sans doute une sorte d'ENERGIE NOIRE !

Oui ! Mais les calculs donne 2,7 fois l'équivalence de toute matière
Nota : Matière et Energie, en physique, c'est la même chose ! Vous savez le E=MC²

MAIS ALORS IL MANQUE 73% DE L'UNIVERS, QU'ON NE VOIT PAS ET QUI N'EST PAS DE LA MATIERE !

ET OUI !... ET C'EST LÀ QU'EST L'OS !... HELAS !

**********************************************

LE MYSTERE DE L'ENERGE NOIRE.

Les théories vont bon train et il y en a une qui me plait bien (je ne vous donnerai pas le nom de l'auteur !)
Cette énergie primordiale qui n'a jamais donnée de matière ou d'antimatière, même pas de la matière noire, serait-elle une sorte d'éther (la forme reste à trouver) qui  freinerait toute matière et.......même la lumière ?

Et là, me direz vous, sans cette "glue", la lumière n'irait-elle pas beaucoup plus vite, voir même quasiment à une vitesse infinie. Je rêve bien sûr, mais je ne suis pas le seul !
 


Oups !......Ne colportez surtout pas mes "divagations"


mercredi 7 décembre 2016

LA BELLE AU BOIS DORMANT



Le château de Neuschwanstein  se dresse sur un éperon rocheux haut de 200 mètres près de Füssen dans l'Allgäu. Le roi Louis II de Bavière l'a fait construire au XIXe siècle. C'est aujourd'hui le château le plus célèbre d'Allemagne, visité chaque année par plus d'un million de touristes.
 
En 1867, lors d’un voyage en France, Louis II visita le château de Pierrefonds. L’idée de mélanger ce style architectural néo-gothique à celui, médiéval, de la Wartburg en Thuringe donna un résultat flamboyant.
Le château de Neuschwanstein est construit en grande partie dans le style roman tardif du début du XIIIe siècle. On le remarque dans la construction du bâtiment dans son ensemble aussi bien que dans son ornementation : portails en plein cintre, les arcades des fenêtres et des tours, la position des colonnes et des baies vitrées et des pinacles. Les salles d'habitation du roi et les salles d'apparat des troisième et quatrième étages étaient plus ou moins achevées en 1886. Les chambres du deuxième étage sont toujours en briques nues et ne sont pas visitées. Des éléments néo-gothiques et néo-byzantins (la salle du trône) sont également présents. À ce titre, le château est un exemple d'architecture éclectique de l'époque romantique. C'est aussi l'exemple typique d'historicisme en architecture.

Il comporte environ 200 pièces d'une superficie totale de 6 000 m2. Seulement quinze sont aménagées, toujours pour une question de temps.
 
Des hauteur de NEUSCHWANSTEIN, nous pouvons voir le Château de HOHENSCHANGAU (Et bien oui, Il faut s'exercer pour prononcer de tels noms)
 
Avec le téléobjectif, çà donne çà :
 
Avoir les deux châteaux sur la même photo, je ne sais pas comment le photographe du magazine a fait et d'où il a pris le cliché.
 
Un tel site (Châteaux, lacs, forêts, hôtels et restaurants) peut être le but unique  d'un voyage en Allemagne !
 




Enfin ! Si Louis II c'est inspiré de Pierrefonds et peut-être de Ussé, Walt Disney c'est inspiré de Neuschwanstein et peut-être de Ussé pour le  
Château de la Belle au Bois Dormant. 

Disons que les CHÂTEAUX DE FRANCE inspirent beaucoup d'architectes et d'artistes du Monde !

lundi 5 décembre 2016

LE PETIT VERSAILLES




Parmi les célèbres châteaux de Bavière, il en est un qui attire tout particulièrement l’attention des français. En effet, le château de Herrenchiemsee, l’une des grandes œuvres du roi Louis II de Bavière, est également nommé « le petit Versailles ».
Lors de ses deux voyages en France, notamment en 1867 à l’occasion de la foire exposition mondiale se déroulant à Paris, Louis II avait été émerveillé par les édifices du roi « Soleil », plus particulièrement par Versailles. Une architecture forte et puissante, mettant à l’honneur le royalisme absolu.
Louis II souhaita alors construire son Versailles, un édifice digne d’un roi et faisant référence au personnage du roi Louis XIV qu’il admirait tant.
Situé sur une île du Chiemsee, le château de Herrenchiemsee bénéficie d’une situation exceptionnelle. À environ 85 km au sud-est de Munich, le Chiemsee est également surnommé « la mer bavaroise ». Avec une superficie de 84 km2, le Chiemsee est en effet le deuxième plus grand lac d’Allemagne et le plus vaste de Bavière.
 
 

Poussé par son désir de solitude et d’isolement, le roi acheta en 1873 la merveilleuse île Herreninsel ( l’île des messieurs ), afin d’y construire «son » Versailles. 5 ans plus tard, la première pierre fut posée mais la construction du être interrompue en 1885, faute de moyens financiers. Le château n’a donc jamais été réellement terminé et Louis II y séjourna seulement une semaine.
La galerie des glaces, directement inspirée de celle du vrai Château de Versailles, s’étend pratiquement sur toute la longueur de la façade ouest du château. Avec une longueur d’environ 100 mètres, elle est plus grande que celle du Château de Versailles ( 72 m ).
 

Bon !  Ne pleurez pas, notre château de Versailles est loin d'être minable et de plus il fut construit 200 ans avant celui de Herrenchiemsee.